Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Maxime PETIGNY - Blog d'un Maire !

Quid de la communauté de communes du val de Pesmes?

27 Avril 2011 , Rédigé par Maxime PETIGNY Publié dans #Politique

Le blues des petites communautés de communes! 

Mon propos est de vous entretenir sur des prochaines décisions qui vont être prises par l’ensemble des élus de nos communes sur le regroupement des communautés de communes préexistantes. En effet , pour nous mettre en conformité avec la loi sur la réforme des territoires, la future carte voulue par l’Etat stipule qu’il ne devra  plus exister de communauté de communes de moins de 5000 habitants.


La communauté de communes du val de Pesmes composée de 18 communes reprend l'intégralité du territoire du canton de Pesmes.

Population : 4 300 habitants en ce début d’année 2011

Ainsi 700 habitants manquent à l'appel pour envisager un "futur" à la communauté de communes du val de Pesmes.

Se marier pour franchir la barre des 5000 habitants ? Mais comme dans six ans ce seuil ne sera sans doute plus le bon, pourquoi ne pas anticiper en visant des mariages plus ambitieux? 

Que faire?

3 options s'offrent à nous :

1. Rejoindre la Communauté de communes du val de l'ognon et celle de la communauté de communes de Gy pour former la communauté de communes de la basse vallée de l'Ognon.

Une alternative intéressante entre le bassin Graylois et le bassin bisontin!

Cependant la communauté de communes du val de l'Ognon possède déjà 5000 habitants et peut donc survivre à la réforme sans mariage.

La seconde interrogation est la compétence scolaire que la CCVO ne souhaite pas intégrer.

2. Rejoindre la communauté du Grand Gray afin de former la communauté du sud de la Haute-saône...La notion de département restant en jeu...

3. La proposition du président de la communauté de communes du val de Pesmes est un mariage avec la communauté de communes du Nord-Ouest Jura. Projet "mort-né" par sa taille? par son ambition? 

Quelle est votre option ? 

Faites vos jeux

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article